Cartes sonores

Il s’agit d’équiper les restaurants d’un dictaphone sur lequel on enregistre le menu afin de rendre accessible la carte aux aveugles et déficients visuels.

Une carte en braille n’étant pas la solution, les membres de la JCE se sont penchés sur des appareils auditifs. Après plusieurs essais, le choix c’est porté sur un dictaphone sur lequel le restaurateur enregistre son menu plage par plage et en numérotant ses plats.  Le client aveugle n’a plus qu’à écouter défiler les entrées, puis les plats  puis les desserts sur une troisième plage et ce en n’utilisant uniquement trois touches: avance/ lecture / recule.